top of page

Le saviez-vous?


Les effets cognitifs des antihistaminiques dits «sans somnolence» sont peu connus du grand public puisque ceux-ci sont généralement pris à faible dose et de façon temporaire.


Cependant, plusieurs personnes atteintes d'urticaire chronique prendront, selon l'avis de leur médecin, des doses beaucoup plus élevées et sur de longues périodes. Dans ce contexte, la presque totalité des antihistaminiques ont des effets cognitifs secondaires, car ils traversent la barrière du cerveau. Des effets comme des troubles de mémoire et de l'attention ainsi qu'un ralentissement du temps de réaction, de la prise de décision et de la coordination psychomotrice sont répertoriés.


La plupart des antihistaminiques sans somnolence peuvent altérer la mémoire, l'attention, le temps de réaction, la prise de décision, la coordination psychomotrice, etc.

Voici quelques informations supplémentaires :

Informez-vous toujours auprès de votre médecin pour toute recommandation médicale.



69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page