UAS

Les symptômes cliniques de l’urticaire chronique sont le rash maculopapulaire, soit des rougeurs surélevées, le prurit et l'angiœdème (enflure sans rougeur).


Le défi pour le clinicien est d'évaluer la sévérité de l’urticaire sur une base quotidienne afin d’ajuster le traitement de façon efficace. Des outils ont été développés pour permettre au patient de quantifier quotidiennement sa condition clinique.


Le score UAS permet de quantifier chaque jour l’étendue du rash urticarien et du prurit en quantifiant la sévérité de chaque composante (rash et prurit) selon un échelle de 0 à 3 (maximum de 6).


Le score hebdomadaire le plus utilisé en pratique est le UAS7. On l'obtient en additionnant les scores quotidiens pendant 7 jours, ce qui donne un résultat pouvant aller de 0 à 42.


La limite de cet outil est qu’il ne tient pas compte de l'angiœdème qui est présent chez 50% des patients. De plus, pour environ 10% des patients, l'angiœdème est la manifestation dominante, voire unique de l’urticaire chronique.


Ainsi, la décision thérapeutique devrait tenir compte de ces faits. De plus, un outil semblable comptabilisant les angiœdèmes et leurs impacts a été développé (AAS) et devrait être complété de façon parallèle.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout